International

THEAM, un expert à l’export !

18 avril 2019

THEAM, le leader mondial du tapis convoyeur à béton.

C’est le leader mondial du tapis convoyeur à béton et pourtant, chez THEAM, PME de 50 salariés basée à Sautron en Loire-Atlantique, on se considère comme un petit poucet dans l’univers des géants mondiaux du BTP.

Nous avons rencontré Jean-Baptiste Mérian, l’un des 5 dirigeants qui a repris l’entreprise familiale en 2013. L’occasion de revenir sur le développement de la société à l’international.

« L’export, est dans l’ADN de la société », affirme d’emblée Jean Baptiste Mérian. Dès sa création, en 1977, la société THEAM a vendu sa solution innovante, un tapis articulé pour convoyer le béton du camion toupie au chantier, aux Etats-Unis. Une solution technologique qui révolutionne le monde du BTP et qui aujourd’hui permet à l’entreprise de développer de nouvelles solutions pour s’adapter aux différents marchés.

 

« Nous sommes présents à l’export sur quasiment tous les continents et avons développé un réseau de distributeurs sur lesquels nous pouvons nous appuyer. En Europe et Amérique du Nord notamment, nos distributeurs assurent la partie commerciale mais également le carrossage », précise le directeur.

Depuis plus de 30 ans, l’entreprise dispose d’une stratégie export bien rodée et le CA export représente entre 1/3 et la moitié du CA global selon les années. Action majeure pour capter les clients internationaux : la participation aux salons professionnels de la filière. Ils permettent d’entretenir le réseau et de nouer de nouveaux contacts. Pour le financement d’une partie des salons la société a déjà bénéficié du dispositif régional Prim’export et s’appuie également sur le savoir faire de BPI et Business France.

« En France nous avons deux personnes qui travaillent sur l’export pour l’animation du réseau de distribution et le suivi des clients. Mais chez nous, l’export fait partie de la stratégie globale de l’entreprise tant dans le vote du budget que dans le recrutement des salariés. Nous avons dans l’équipe des bi-nationaux et la culture internationale est présente au-delà de l’équipe commerciale », ajoute Jean-Baptiste Mérian.

Chez THEAM, pas question toutefois de rester uniquement sur les acquis. Le succès réside aussi sur le questionnement permanent et le développement de nouveaux outils adaptés à chaque marché : « Nous élaborons des schémas de développement à 5 ans et tous les 6 mois on fait le point. C’est important d’être présent, d’épauler les distributeurs et de rencontrer les clients avec eux pour sonder les tendances du marché. Chaque pays a ses contraintes et nous devons nous adapter. Par exemple au Danemark, nous avons développé un tapis qui se replie aux extrémités car les outils ne sont pas nettoyés sur place, les camions ne disposant pas de réservoir d’eau. Il a donc fallu réfléchir à une solution minimisant au maximum les salissures ».

Être en phase avec le marché et toujours chercher à se développer, voilà l’objectif de la nouvelle équipe dirigeante de THEAM. Ils regardent maintenant vers internet et les réseaux sociaux pour capter de nouvelles clientèles. « Le site internet ou notre page Facebook drainent pas mal de nouveaux contacts. Il ne faut pas négliger cet axe de développement. Nous travaillons au référencement du site et à notre visibilité sur les communautés d’utilisateurs, c’est la clé pour être présent aujourd’hui », précise Jean baptiste Mérian, pour qui rester à l’écoute et faire preuve de réactivité sont des conditions nécessaires à la réussite à l’international.

Nos Autres
Paroles d'experts
Voir toutes les paroles d'experts
 

International

Corderie Lancelin : cap sur l’export

11 mars 2018

Il incarne la quatrième génération de cette entreprise familiale basée à Ernée en Mayenne. Nicolas Lancelin est à la barre de la Corderie Lancelin depuis 15 ans maintenant.